Lettre à moi-même (écrite de la main gauche) ...

Bonjour à vous !

Aujourd’hui l’inspiration m’est venue de vous partager une lettre personnelle que je me suis écrite il y a plusieurs années maintenant. Il s’agit d’une « Lettre à moi-même  » écrite plus précisément en Juillet 1998 (j’avais 41 ans à l'époque), alors que je cheminais sur la voie du développement personnel et spirituel «  plus consciemment » depuis les années 1990.

Audrey Bérubé

Lettre écrite de la main gauche ...

«  Et voilà que la petite fille sort de son cocon. Elle veut faire ressortir son côté créatif. Qu’a-t-elle toujours voulu faire et qu’elle n’a jamais fait ?

 

Elle aurait voulu être dans les majorettes pour faire partie d’un groupe et être reconnue. Elle aimait bien danser. Mais un jour, elle a pris connaissance que les gens riaient d’elle. Et elle ne s’est pas sentie bien et elle est devenue susceptible. Elle s’est refermée sur elle-même. Aussi, comme elle a aussi senti longtemps qu’elle était comparée à sa sœur, elle s’est créée un complexe d’infériorité. Elle ne pourrait, selon elle, devenir aussi intelligente que sa sœur. Mais là n’était pas la question. Elle est venue sur terre pour se dépasser elle-même; voilà.

 

Et aujourd’hui, en écrivant ces mots de la main gauche, elle réalise que son écriture ne va pas assez vite à son goût, un peu comme elle trouve actuellement, que la vie ne va pas assez vite non plus. Elle a le goût de l’aventure, mais elle a peur. Peur de lâcher sa sécurité et de tout perdre. Mais en fait elle ne peut pas tout perdre car il lui restera toujours son âme. Et c’est de cela que les gens ont peur le plus … de se perdre. Mais ils ne peuvent pas se perdre, car la plupart ne se sont pas encore trouvés … Et c’est ainsi qu’on se doit d’évoluer, dans l’essai et dans l’erreur. Plusieurs grands de ce monde ont débuté par quelques difficultés et se sont retrouvés sur les plus hauts sommets. Alors la persévérance fut leur plus grand Maître.

Que Dieu te protège, comme il l’a toujours fait !  »

AB

 

Note : Quelques 21 ans plus tard, la vie m’a démontré tout au long de ces années, que c’était par les expériences que l’on apprenait le plus sur Soi et sur la Vie et qu’en effet, on ne peut jamais rien perdre, notre âme étant toujours à nos côtés même si parfois, nous pouvons penser le contraire. Il s’agit d’y croire et la Vie vous le prouvera et vous ne serez plus jamais seul sur cette voie d'exploration de Qui Vous Êtes Vraiment !

 

Merci de m’avoir lue et bonne réflexion !

 

Audrey Bérubé